Le Danger?

Lorsque je cause voyage avec qui que ce soit, le sujet tourne souvent autour du Moyen Orient. Surpris êtes-vous? Certains commentaires et questions reviennent souvent et cela  surtout en rapport avec la sécurité. On me demande si ce ne sont pas des pays dangereux pour y voyager seule. Ça me fâche toujours puisque cette perception que les gens ont face au Moyen Orient découle directement de l’image que les médias ont portée et portent toujours sur cette région du monde. Cela me fâche tellement que j’ai envie que les gens modifient leur opinion et réalisent que oui, il y a beaucoup de problèmes au Moyen Orient, mais que des problèmes, il y en a partout. Tout au long de ce blog, je vous démontre une minime partie de ce que j’ai vécu comme superbes expériences par la gentillesse de ces peuples et de leur accueil si chaleureux. Je ne me suis jamais sentie autant en sécurité que dans ce grand voyage.

Une des mosquée de Shiraz, Iran

Une des mosquée de Shiraz, Iran

C’est le 12 Avril 2009, je pars dans trois jours, soit le 15 avril pour mon voyage qui commencera en Turquie pour quatre jours, puis l’Iran. J’entends aux nouvelles qu’une bombe a explosé dans une mosquée de Shiraz. Même si je n’avais pas écouté les nouvelles cette journée là, j’avais quelques personnes pour m’en aviser. Cette bombe a explosée dans une ville que je visiterai dans les prochaines deux semaines. Cela ne fait que me rappeler et peut être me faire prendre conscience que je vais en Iran.

Puis, mon frère ayant étudié avec une Libanaise en Italie, il m’avait mis en contacte avec celle-ci. Je la rencontrerai donc au Liban où elle m’accueillera à bras grands ouverts, comme une de ses

Intérieur d'une mosquée de Shiraz, Iran

Intérieur d'une mosquée de Shiraz, Iran

amies proche. Tout au long du mois de mai on craignait qu’une nouvelle guerre civile éclate. Le centre de la ville autour de la place des martyrs était fermée et l’aéroport également. Ma mère me priait d’oublier le projet d’y aller, que ce ne sera pas la dernière fois que je serai là. Pour ça, ma mère avait raison plus que jamais! La Libanaise me tenait au courant des évènements par

Centre de Beirut, Liban

Centre de Beirut, Liban

courriel en me disant que le Liban est accessible, mais pas au point de satisfaire les touristes. Puisque je m’y rendrais par autobus, c’est tout de même possible de rentrer dans le pays. Je veux y aller et j’irai, du moins c’est ce que je me dis. À ce moment là, le Hezbollah chiite protestait contre le gouvernement. Le Liban traverse alors sa plus importante crise au niveau politique depuis la fin de la guerre civile en 1990. En plus de se trouver sans chef d’Etat depuis le mois de novembre 2007, voilà que deux jours avant que je passe la frontière, l’élection d’un nouveau président mit fin aux hostilités et seuls quelques

Centre de Beirut la nuit, Liban

Centre de Beirut la nuit, Liban

gardes autour du centre ville restèrent par mesure de sécurité.

Ensuite, le 2 Juillet 2008, un palestinien conduisant un bulldozer décide de rouler sur les automobiles et un autobus sur Jaffa Road tuant trois personnes et en blessant douze autres. Une semaine auparavant, j’étais sur Jaffa road. En fait un couchsurfer m’hébergeait dans son appartement de Jérusalem donnant sur cette rue. Ce jour là, je me trouvais plus au nord ouest du pays dans la ville de Haifa chez une autre couchsurfeuse. J’ouvre son ordinateur pour écrire quelques emails et j’en profite pour lire les nouvelles. J’apprends pour le bulldozer et je me rends compte que ce n’est pas très loin de moi. Je demande à ma couchsurfeuse si elle a entendu parler de l’événement. Elle me répond tout bonnement que Jérusalem est à une heure d’ici et que c’est assez loin de nous. Elle finit en disant que tout citoyen en terre d’Israël connaît de proche quelqu’un qui est mort. Je suis bouche bée.

Jenin, Palestine

Jenin, Palestine

Pour finir, mon dernier exemple est le suivant : c’est le 30 juin 2008. Je dois « retourner » en Israël après quelques jours passés sur le territoire occupé. Rien de particulier ne se produit à cette date. Je passe à travers le check point de la ville de Jenine pour me rendre à Haifa par la suite. Je me sens dans une prison avec tous ces buzers, ces voix dans les hauts parleurs sans vraiment savoir qui m’adresse la parole. Après un long processus pour franchir la « frontière » il reste qu’une dernière étape. Je fais la queue pour la dernière vérification avant de franchir les tourniquets. La dame au guichet me demande de m’écarter de la file et de patienter. Mes visas Jenin, Palestinedes pays ennemis ont suscités l’attention. Un homme arrive pour me poser des questions et l’une d’elle fut : Why you went to Iran? It’s dangerous. Je lui ai répondu que le

mes visas Iran, Syrie, Liban, Jordanie, 2008

mes visas Iran, Syrie, Liban, Jordanie, 2008

danger eh bien il est partout et ici en même temps; que même dans mon pays qui est supposé être le

plus pacifique, il se passe des fusillades dans les écoles et des crimes. Il me laisse passer, bouche bée.

Le 13 Septembre 2006à Montréal, il est près d’une heure et je reçois le coup de téléphone de mon frère. Il me dit d’allumer la télévision et d’écouter les nouvelles. Un jeune homme armé entre au collège Dawson et ouvre

Fusillade à Dawson, 2006, aile G

Fusillade à Dawson, 2006, aile G

le feu sur les étudiants. J’ai les yeux rivés à l’écran, les larmes aux yeux. L’homme est rentré par la porte située sur Maisonneuve donnant accès à l’aile G, celle destinée aux Beaux-Arts. Tous les studios à dessin, à imprimerie et à peinture y sont ainsi que les ateliers de sculpture à l’étage plus bas. J’y ai passé deux années à temps complet à faire des aller/retour dans ces mêmes couloir, près de la cafétéria et la galerie d’art. Ce fut ma deuxième maison, sinon la première. Question de timing.

Les médias ont ce pouvoir d’imposer une vison d’un pays aux gens puisque ces mêmes gens n’ont pas toujours la chance de se faire une opinion eux-mêmes en voyageant dans ces pays du Moyen Orient.

Alors moi j’ai le goût de dire que le danger, il est partout.

فانيسا

vanes

Tais toi et tu éviteras le danger; écoute, et tu apprendras. (proverbe arabe)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :